Rien n’est impossible: quatre citations

J’ai toujours été un grand amateur des citations.

J’ai même voulu faire un blog ou je répertoriais toutes les citations intéressantes et utiles; autant dire que j’en connais un paquet.

Tout a commencé avec le jeu vidéo Civilization IV. Le concept était simple: développer une civilisation pour en faire la meilleure sur tous les plans. Pour ce faire, il était nécessaire de découvrir de nouvelles technologies, et à chaque nouvelle technologie découverte, on avait le droit à une citation tirée de la Bible, d’un roman, d’un film ou d’un personnage illustre.

Je passais tellement de temps sur ce jeu que j’ai appris ces citations par cœur: dix ans après, je les connais encore…

Les citations sont ce que j’appelle des « shots d’esprit »; c’est le même principe qu’un shot de vodka. Vous remplissez le shot et le buvez cul sec; l’alcool étant fort, vous en ressentez rapidement les effets.

La citation est un condensé de philosophie et de savoir qui, une fois assimilé permet de saisir l’essentiel d’une pensée.

On pourrait écrire des dizaines de pages sur une citation d’une seule ligne.

En plus d’être un condensé de savoir, les citations ont le pouvoir de galvaniser et de nous pousser à agir.

En ce qui me concerne, je n’aurais jamais fait certaines choses couillues sans des citations sur l’impossible et la difficulté.

Il y a quatre citations qui m’ont marqué par rapport à l’impossible.

La première est bien-sûr celle de Napoléon:

« L’impossible n’est pas français ».

Cette citation prend tout son sens lorsque l’on connaît le parcours de l’Empereur.

Qui aurait pu imaginé qu’un pauvre corse né de la petite bourgeoisie locale devienne général, premier consul et Empereur? Qui aurait imaginé qu’il remporte des batailles légendaires comme Austerlitz, Iéna ou Friedland? Qui aurait pensé que Bonaparte deviendrait Napoléon, égale de César et d’Alexandre… Tout cela semblait impossible…

La seconde est de Jules César:

« Les hommes se figurent toujours ce qu’il n’est pas possible d’accomplir au lieu de se focaliser sur ce qu’ils peuvent faire. »

Contrairement à Napoléon, Jules César vient d’une influente famille de patricien, il est voué au cursus honorum. Jules César était cependant bien plus ambitieux que ses contemporains, il se voyait comme le seul chef de Rome (ce qu’il était sur le point d’accomplir s’il n’avait pas été assassiné au Sénat).

Lorsque l’on débute un projet et qu’on en parle aux autres, leur réponse est quasiment toujours similaire: ils voient les risques, les problèmes et les difficultés avant de voir le positif.

Prenons un exemple.

Marie est au restaurant avec ses amis et leur annonce qu’elle compte apprendre l’arabe pour travailler dans un pays du golfe. Ses amis lui demandent, d’un air étonné et même un peu inquiet: « Mais pourquoi l’arabe? C’est une langue compliquée, l’alphabet n’a rien à voir avec le notre, les sons sont difficiles à prononcer, et en plus il y a les dialectes, l’arabe classique, l’arabe littéraire, et il fait chaud dans les pays du golfe, et tu as vu comment les femmes sont traitées là-bas, tu es sûre que tu veux apprendre cette langue et pas une autre? »

Ils ont vu en premier toutes les difficultés au lieu de voir le positif, et ont découragé Marie…

Nous réagissons tous comme ça, c’est dans la nature humaine de repérer les « risques » avant les opportunités. Maintenant que nous sommes conscients de ça, nous devons inverser ce système de pensée et voir les opportunités en premier.

Depuis que je l’ai fait, je suis beaucoup plus entreprenant et optimiste.

La troisième citation est de Lénine:

« Là où il y a un volonté, il y a un moyen. »

Par ses actions et ses idées, Lénine a changé la Russie, mais il a également changé la face du monde.

Et la dernière est de Staline:

« Je ne crois qu’en une seule chose, le pouvoir de la volonté humaine ».

Elle rejoint celle de Lénine en ce qui concerne la volonté. Lorsque nous désirons ardemment quelque chose, nous faisons tout pour trouver un moyen. Notre détermination est un argument en notre faveur.

Je t’invite dès à présent à intégrer la volonté dans ton système de pensée. Pense toujours qu’elle peut résoudre tous les problèmes, qu’elle est la véritable arme avec laquelle tu dois lutter.

Tu penses qu’il est impossible qu’une fille s’intéresse à toi? Prend ton courage à deux mains et va aborder des filles dans la rue, au café ou dans une librairie. Le courage compensera tout.

Tu penses que tu n’arriveras pas à réussir tes entretiens d’embauche, à avoir ce job, à réussir ce partiel ou à avoir cette promotion? Mais qui autour de toi à la même volonté que toi? C’est de cette manière qu’il faut penser.

Certes, beaucoup de gens sont motivés pour atteindre leurs buts, mais combien d’entre eux disposent réellement d’une volonté en acier?

AIT-SALEM Massiva

Publié par massivaaitsalem

Entrepreneur soucieux de se développer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :