Les personnes toxiques

Nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous fréquentons le plus.

Pour faire simple, si tu fréquentes cinq losers, tu deviendras un loser.
Si tu fréquentes cinq personnes actives, tu deviendras quelqu’un d’actif.

C’est aussi simple que ça.

On dit souvent que l’on ne choisit pas sa famille, mais que l’on choisit ses amis.

Eh bien ce n’est pas totalement vrai.

En règle générale, on ne choisit pas vraiment ses amis. Prend le temps d’y réfléchir: comment te fais-tu des amis?

Au bureau ou à la fac, tu deviens amis avec des gens un peu par hasard.

Tu commences à parler aux gens histoire de sociabiliser, tu t’assois à côté d’eux en amphi ou tu prends un café à la machine. Tu répètes ce schéma une ou deux semaines, et voilà, tu t’es fait de nouveaux amis.

Tu continues à les fréquenter un mois, deux mois… Vous mangez ensemble, vous faites des soirées ensemble et assez rapidement, tu constates que tu t’es crée un petit groupe de cinq ou six personnes, et que vous passez la plupart de votre temps ensemble.

Même le soir, sur votre groupe WhatsApp, vous continuez à parler, à vous envoyer des memes drôles, vous vous faites des messages audios…

Vous déconnez plutôt bien, le contact passe, vous avez un bon feeling.

Et en répétant ce schéma pendant plusieurs mois, tu appelles ces gens-là tes « amis ».

L’amitié s’est donc créée par l’habitude, et non par véritable désir.

Tu n’as pas vraiment sélectionné les gens qui allaient partager ta vie.

Dans cet article, je vais te parler des personnes toxiques.

Une personne toxique est une personne qui a une mentalité de perdant. Dépourvue d’ambition, la personne toxique ne sait pas se projeter dans l’avenir; elle vit au jour le jour. La personne toxique va avoir tendance à se plaindre à longueur de journée, à baver dans le dos des gens, à te raconter qu’elle a passé sa soirée « Netflix and chill« , qu’elle n’a pas pu dormir parce qu’elle s’est enfilée toute une saison d’une série en une nuit.

La personne toxique va également te dire qu’elle a la flemme de faire du sport, de lire, de faire un truc constructif ou un minimum intéressant. La personne toxique va passer ses pauses en buvant un café, en fumant, et elle va te proposer de prendre un petit verre après le travail ou les cours, pour « se reposer ».

Enfin, la personne toxique va t’envoyer des liens vers des vidéos à la con, du divertissement qui ne t’apportera jamais rien. D’ailleurs, la personne toxique est toujours sur Instagram, Facebook ou Twitter, scrollant les publications indéfiniment.

En lisant ces lignes, tu as surement l’image d’un ou de plusieurs de tes « amis » en tête.

Peut-être qu’ils correspondent mot à mot à la description que j’ai fait.

Et si tu lis cet article, c’est que tu veux changer d’air, tu veux quitter ces personnes toxiques.

Tu ne peux pas changer de vie si tu continues à fréquenter des personnes toxiques.

Lire aussi: Comment changer de vie?

Si tu fréquentes des personnes toxiques, tu en es forcément devenue une.

Comme dit plus haut, on est la moyenne des cinq personnes que l’on fréquente le plus.

Ne sois donc pas étonner si tu t’es mis à fumer, si tu as arrêté de lire, de faire du sport, d’écrire, de produire, si tu passes tes soirées derrière l’ordinateur.

Mais j’ai une bonne nouvelle: tout peut encore changer.

La seule chose que tu as à faire, c’est de te séparer des ces personnes toxiques.

Je sais, c’est radicale, mais c’est la seule chose à faire.

Là, tu dois être en train de te dire: « Oui mais ils sont gentils, on rigole bien, ils ne sont pas méchants ils ne pensent pas à mal… »

C’est vrai, tu as raison.

Ils sont surement très gentils, je n’en doute pas une seconde, mais ce n’est pas leur gentillesse qui va te permettre de progresser.

Ce n’est pas leur gentillesse qui fera de toi quelqu’un de meilleur.

Es-tu heureux en leur compagnie?

Pose-toi vraiment la question.

Es-tu heureux en leur compagnie? N’as-tu pas l’impression de perdre ton temps, que tu pourrais avoir des conversations plus enrichissantes, vivre des moments plus intenses, passionnants?

J’ai rarement eu les amis que je voulais vraiment.

Je me souviens il y a quelques années, à la fac, j’avais rencontré des personnes toxiques, et à force de les côtoyer, j’en était devenue une.

Toujours entrain de se plaindre, incapable de se lever tôt le matin, la flemme au quotidien, toujours entrain de parler dans le dos des gens. On passait nos après midi à fumer, boire, parfois chacun sur son portable, d’autres qui faisaient une sieste à 14h…

Tu vois un peu le travail…

Je me souviens en soirée, je tenais mon verre, j’avais beaucoup fumé, j’étais fatigué et bourré. A un moment, je regarde autour de moi, je constate dans quel état on est, et je me dis: « Putain, je suis en train de foutre ma vie en l’air ».

J’ai eu le déclic.

Et heureusement.

A partir de ce jour, je les fréquentais moins, j’ai pris un peu de distance, j’ai pris le temps de me remettre à lire, à faire du sport, d’arrêter la cigarette et l’alcool, et de rester un peu seul.

Parce qu’au final, mieux vaut être seul qu’entouré de personnes toxiques.

N’essaye surtout pas de changer les gens.

Pour trois raisons: ça ne sert à rien, ça ne sert à rien, ça ne sert à rien.

Qui veut vraiment changer de vie?

Beaucoup vont regarder des vidéos et lire des livres de développement personnel, mais qui va vraiment faire les efforts nécessaires pour adopter de nouvelles habitudes?

Très peu de monde…

Toi tu es en train de le faire, et tu es sur la bonne voie, ne lâche rien.

Mais par pitié, n’essaye pas de changer les gens.

Si tu essayes, ils te diront que tu n’as rien à leur apprendre, que tu as changé, que tu n’es plus comme avant…

Passe simplement moins de temps avec eux, reste gentil et poli bien-sûr, ne leur dis pas que ce sont des personnes toxiques.

Tu n’as pas à te justifier, ni à t’expliquer. S’ils te demandent pourquoi tu ne viens plus boire un verre avec eux, dis leur simplement que tu n’en n’as pas envie.

Nul besoin de perdre ton temps à leur expliquer, et nul besoin de leur mentir.

« Je n’ai pas envie. »

C’est tout. Ça suffira amplement.

Si tu te libères des personnes toxiques, tu verras ta vie s’améliorer rapidement. Tu auras plus d’énergie, tu seras plus positif et tu retrouveras l’ambition nécessaire pour atteindre tes objectifs.

N’oublie pas de t’abonner.

AIT-SALEM Massiva

Publié par massivaaitsalem

Entrepreneur soucieux de se développer.

4 commentaires sur « Les personnes toxiques »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :